The sunsets can be beautiful (even in Orléans)

Le dernier sursaut du mourant. C’est ce que tu te dis en me voyant encore là. Nan ! C’est juste que j’écoute Win or Lose de Rivulets. Puis You are My Home. Et c’est pas mal beau. Je sais que ça se dit pas comme ça. Tiens, pour la peine…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.