Délit [d’é]motion #18

Neuf jours. Demain je n’aurai pas le choix. Le frigo est vide. Mais Septembre est mort. C’est encore un mois passé sans pouvoir la caresser. Je puise alors dans les derniers souvenirs. Mercredi devrait sonner la fin de l’été, mon obsession des dernières lignes. J’ai vérifié, j’espère ne pas être déçu. J’avais une ambition à l’ouverture du wysiwyg, elle a filé alors que j’écoutais Midlake.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.