Plus un secret a de gardiens, mieux il s’échappe. [Jacques Deval]

Je jetai fugacement un œil torve à la meurtrière. J’entraperçus alors une ombre opaline, le reflet platiné d’un cheveu blond. Un énième borborygme de Little Screw me sortit de mes rêveries poétiques. Loulou, faut que tu saches, le Rondeau il fait pas dans le Veneziano… J’entravai que dalle. Qui c’est le Rondeau , m’enquis-je interrogativement. Un costaud de l’Armée des z’ombres par qui le scandale s’est amplifié, précisa l’obèse parfumé au patchouli. Mais qu’ai-je avoir avec tout ce ramdam, m’enquis-je à nouveau. J’ai raccroché mon blouson d’agent orange depuis l’affaire des ougandais de Vincennes. Ça fait dix berges que je fais des piges pour la téloche en tant que consultant pour la série polissonne du dimanche soir. Alors les bisbilles des Hautes Sphères, il y a belle lurette que j’y trempe plus mes fesses. Justement, le Nain Teigneux il est persuadé que tu cachetonnes en loucedé pour le Service et que tu as des billes sur l’animal qui a manigancé cette chienlit. La Vile Pinte est furibarde. Le Rondeau il est là comme écran de fumée. Mais la fantaisie militaire c’est bon pour attiser les ardeurs de la Gauche mais après ce sera le grand déballage et on sera qui de l’œuf ou de la poule… Voilà que le gros se faisait opaque. Je sentis qu’il avait soif. Moi aussi. Il faisait moite. Je louchai vers la voiture. La fille se tortillait dans tous les sens. Little Screw me fit signe de descendre… (à suivre)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.