Plus rien

Je n’ai plus que ça. Ce blog. Ce terrain vague. Un glacis. Battu pas les vents. Il n’y a plus un arbre. Plus une branche. Plus un oiseau. Plus rien de vivant. Même plus de crépuscule. Une vie comme sous les talibans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.