La plupart de nos malheurs sont plus supportables que les commentaires que nos amis font sur eux

A dit un écrivain anglais. Est-ce pour m’épargner que vous passez ici silencieusement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.