je n’ai pensé qu’au vertige

Je me souviens être parti de l’usine aux alentours de seize heures vingt, l’un des cadres était assis dans sa voiture écoutant ce qu’il était en train de se passer là-bas. Je n’y ai pas cru au début tellement c’était incroyable. J’ai quitté la petite entreprise et ai fait un détour vers une jardinerie pour acheter un épineux, il faut bien deux avions dans deux tours pour se souvenir d’une course chez Truffaut. A la radio les commentateurs envisageaient cinquante mille morts, si les aéroplanes avaient frappé plus bas les deux monstres d’acier, ils auraient eu raison. J’ai regardé ça pendant des heures en rentrant, à l’époque je ne bloguait pas. Cette nuit j’ai revu une vidéo de Depeche Mode réalisée au somment du WTC. En la regardant je n’ai pensé qu’au vertige. Aux balcons fins des hôtels parisiens où mon Amour aime se jouer de ma phobie.

Dix ans que je vis dans cet appartement, j’y pense comme à ces dix années à Douala. Vivre deux lustres au même endroit. Quelle drôle d’idée !

Ground Zero, un titre inédit et gratuit de Florent Marchet mis en ligne le 10 septembre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.